En haut

Actualité et médias

 

farm-scheme.jpg

L’installation solaire au sol la plus puissante de Suisse verra le jour à Cressier (NE).

 

VARO, propriétaire et exploitant de la raffinerie, prévoit de mettre en service le plus grand parc solaire au sol de Suisse, avec une capacité installée de 7,7 MW. Construit en partenariat avec Groupe E, il sera situé dans une zone industrielle, à l’est de la raffinerie, et couvrira une superficie de 45 000 m2, soit l’équivalent d’environ cinq terrains de football. Il comprendra plus de 19’000 panneaux statiques. Les installations seront complétées par des onduleurs et des transformateurs, qui alimenteront directement le réseau moyenne tension de la raffinerie. La zone restera accessible à la faune. L’investissement s’élève à 6,5 millions de francs.

L’énergie produite à partir de novembre 2022 sera principalement consommée sur place par la raffinerie, soit environ 8,4 GWh par an, ce qui correspond à la consommation annuelle de 2000 à 2500 foyers. A pleine puissance, le parc sera en mesure de fournir plus de 60% des besoins de la raffinerie. Ce projet permettra la production d’une électricité locale, renouvelable et durable, contribuant ainsi à la transition énergétique.
Dev Sanyal, directeur général de VARO, déclare: «Nous sommes ravis de notre collaboration avec Groupe E. Ce projet à Cressier est une étape importante dans la stratégie de VARO visant à créer des options énergétiques durables pour ses actifs existants et à générer de la valeur. En tant qu’entreprise leader de la transition énergétique en Europe, VARO continuera à nouer des partenariats afin d’accélérer la transformation de son portefeuille et de créer de nouvelles opportunités grâce à la transition énergétique en cours.»
«Il est essentiel de développer les énergies renouvelables pour décarboner notre société. Le projet mené avec VARO dans le domaine du solaire est une contribution importante à la transition énergétique», souligne Jacques Mauron, directeur général de Groupe E. «Nous voulons agir comme une entreprise responsable, soucieuse de transmettre aux générations futures une planète où il fait bon vivre.»

Un projet en harmonie avec l’environnement
Des mesures en faveur de la biodiversité ont été pensées en collaboration avec des spécialistes du secteur. Elles permettront de protéger les oiseaux et les mammifères. Par ailleurs, le parc solaire ne générera aucune pollution sonore. Sa visibilité sera très limitée, notamment en raison de la présence de hautes haies arborées. 
Zug, Suisse, 13 janvier 2022 - VARO Energy Group («VARO») et Groupe E, entreprises actives dans la transition énergétique, annoncent aujourd’hui qu’ils vont construire la plus puissante installation solaire au sol de Suisse. 19’000 panneaux photovoltaïques produiront une partie importante de l’électricité consommée par la seule raffinerie de Suisse, située à Cressier. L’installation sera intégrée du point de vue de la biodiversité. Elle facilitera l’innovation grâce à un partenariat avec le CSEM, un centre suisse de recherche et développement, pour tester une nouvelle génération de panneaux solaires.

Des panneaux innovants grâce au CSEM
Dans un esprit d’innovation, VARO mettra une surface de 750 m2 à disposition du CSEM  pour évaluer les performances de panneaux photovoltaïques innovants, dont des panneaux bifaciaux. Amorcée par l’EPFL et co-développée avec le CSEM, cette technologie est industrialisée en Suisse par la société Meyer Burger. Elle permet de capter la lumière à l’avant et à l’arrière du module solaire, augmentant ainsi le rendement relatif de 5 à 30% par rapport aux panneaux traditionnels.
 
Un projet en harmonie avec l’environnement
L’étude d’impact démontre la compatibilité du projet avec les exigences environnementales élevées. Le sol du parc solaire, situé en dehors de la réserve de la Vieille-Thielle, restera perméable et propice à la végétation. Des mesures spécifiques en faveur de la biodiversité ont été prévues avec l’appui de spécialistes. Par exemple, la plantation d’une haie buissonnante  permettra de protéger les jeunes lièvres. La plantation de mûriers et de framboisiers contribuera à nourrir les oiseaux et les mammifères. De petites structures telles que des pierriers, des tas de branches ou des souches seront créées sur la butte, ainsi qu’un étang peu profond. Ces mesures seront harmonisées avec les autres dispositifs en faveur de la biodiversité déjà en place sur le site de la raffinerie. Le champ solaire ne générera pas de pollution sonore. Son impact visuel sera très limité en raison de la présence de hautes haies arborées. Les panneaux noirs limiteront les reflets.
 
Production durable et locale prévue pour cette année
En décembre, le dossier de mise à l’enquête a été déposé simultanément auprès du canton de Neuchâtel et de l’Inspection fédérale des installations à courant fort (ESTI). L’enquête publique d’un mois débute le 7 janvier. Le permis de construire pourrait être obtenu en avril prochain, ce qui permettrait de commencer les travaux dès la fin de l’été. Le démarrage de la production est prévu en novembre prochain. VARO est le maître d’ouvrage et Groupe E est responsable de la réalisation et de la mise en œuvre du projet. L’investissement s’élève à 6,5 millions de francs.
 
Un partenariat solide entre VARO et Groupe E
Après la mise en place d’un système de chauffage à distance dans la région de l’Entre-deux-Lacs à partir de la chaleur résiduelle de la raffinerie, la construction de l’installation solaire représente le deuxième projet d’envergure dans la région à être mis au concours par les deux partenaires en l’espace de quelques mois. Il s’agit d’une contribution concrète à la transition énergétique, qui accorde une importance accrue à l’énergie produite localement et de manière durable.
 
 
Principales caractéristiques techniques

  • Type d’installation: au sol
  • Surface du panneau: environ 36 634 M2
  • Surface de l’embase au sol: environ 47 250 M2
  • Nombre de panneaux: 19 076
  • Inclinaison: 20 degrés, orientation sud-est
  • Puissance installée: environ 7,7 MW
  • Production annuelle estimée: environ 8,4 GWh/an, soit l’équivalent de la consommation annuelle de 2000 à 2500 foyers
  • Autoconsommation: 100% de l’énergie produite sera directement consommée sur le site de la raffinerie
  • Coût estimé du projet: 6,5 millions de francs (partenariat entre Varo Refining Cressier et Groupe E)
  • Maître d’ouvrage: Varo Refining Cressier SA
  • Concepteur et responsable du projet: Groupe E

 

Accédez aux actualités VARO et à nos communiqués de presse.
 

bouton-nos-actualites-(1).png
 

Questions fréquentes

Position sur le marché suisse

Quelle place occupe notre raffinerie sur le marché suisse ?
 
Notre raffinerie couvre plus de 25% de la demande nationale en carburant et en combustible. A partir de Cressier, nous alimentons par rail plusieurs dépôts situés à proximité des zones principales de consommation.

L’Etat a-t-il une participation dans la raffinerie ou dans VARO ?
 
Non, la société VARO est entièrement en mains privées. Par contre, notre raffinerie est une infrastructure considérée comme critique par la Confédération pour l’approvisionnement du pays en énergie. Sa fermeture engendrerait d’importantes perturbations d’approvisionnement.
 
Que se passerait-il si l’on fermait la raffinerie ?
 
La Suisse se retrouverait sans doute dans la situation qui prévalait dans les années 60. En l’absence de raffineries, l’approvisionnement national en hydrocarbures se trouvait régulièrement perturbé par les aléas du climat, congestionnant le transport sur le Rhin et pénalisant l’économie.
 
Peut-on visiter la raffinerie ?

Pour des raisons de sécurité et de ressources disponibles, seul un nombre restreint de visites est organisé. Celles-ci s’adressent à des groupes issus des localités voisines de la raffinerie. Les demandes doivent être adressées par email via le formulaire de contact.
 

Produits et distribution

Quelle est la part des carburants avec composants renouvelables ?
 
Aujourd’hui, un tiers des carburants produits à Cressier intègrent une partie renouvelable, que ce soit via le E5 (essence avec 5% de bioéthanol) ou le B7 (diesel avec 7% de biodiesel). Près de 70% de l’essence quittant la raffinerie contient du bioéthanol issu de déchets végétaux (carburant renouvelable de deuxième génération).
 
 
Quelle est la provenance des composés renouvelables ?  
 
Tant notre essence que notre diesel peuvent contenir des composants renouvelables
Pour l’essence E5, la majeure partie du bioéthanol provient de déchets végétaux. Le biodiesel contenu dans le diesel B7 est principalement issu d’huiles recyclées.
Les composants renouvelables que nous utilisons sont appelés de deuxième génération. Aucune matière première entrant en concurrence avec l’alimentation humaine ou animale n’est utilisée durant le processus de fabrication. La législation suisse en la matière est plus restrictive que la majorité des autres pays.
 
 Y a-t-il une différence entre une essence importée et celle fabriquée à Cressier ? 
 
L’essence importée et l’essence  que nous produisons à Cressier respectent au minimum les spécifications en vigueur dans notre pays (pour l’essence,  la norme SN EN 228 , par exemple). Dans notre processus de fabrication, nous nous conformons complètement à une législation nationale stricte sur le plan de l’environnement, de la sécurité et de la loi sur le travail. En outre, selon les produits, nous allons régulièrement au-delà des spécifications : notre essence contient encore nettement moins de soufre que ce qui est spécifié dans la loi.
 
 
Que signifie indice d’octane 95 ou 98 ?
 
L'indice d'octane mesure la résistance de l’essence à l’auto-allumage (allumage sans intervention de la bougie). En cas d'utilisation d'un carburant à indice d'octane trop faible (par rapport aux recommandations du fabricant de véhicule), le combustible risque de s'enflammer spontanément lors de la compression du cylindre et de générer un phénomène audible appelé cliquetis. Dans tous les cas, la recommandation est de suivre les préconisations du fabricant concernant le type d’essence à utiliser pour éviter ce phénomène.
 
Y a-t-il des stations-services VARO ?
 
Non, VARO ne dispose pas de réseau de distribution propre à son nom en Suisse. Par contre, la raffinerie fournit environ 25% du volume d’essence consommé dans notre pays. Ce volume est commercialisé par nos clients revendeurs.
 
Comment commander l’huile de chauffage produite par la raffinerie?


Il suffit de passer commande sur le site VARO qui propose différentes qualités de notre huile de chauffage (mazout) via notre site internet https://shop.varoenergy.ch/
 
 

Emploi à la raffinerie

Engagez-vous du personnel à la raffinerie ? 

La raffinerie est un employeur attractif qui propose un grand éventail de postes passionnants, principalement dans les métiers techniques. Pour en savoir plus, consultez notre espace Travailler à la raffinerie.

Quelles sont les possibilités de développement professionnel?

Dépositaires d’un savoir particulier en Suisse, nous privilégions les collaborations à long terme avec du personnel régional ou qui possède un savoir-faire spécifique à notre branche.

  • Nous disposons d’un vaste éventail de postes passionnants, dans de nombreux domaines, allant du raffinage ou de la maintenance, à l'ingéniérie, en passant par le laboratoire ou la logistique
  • Nous proposons de manière systématique les postes ouverts en interne
  • Nous encourageons l’acquisition de nouvelles connaissances, par spécialisation dans sa profession, par mobilité latérale ou par accession à des fonctions de management.
  • Via le groupe VARO, nous offrons l’avantage d’une mobilité interne au niveau suisse ou international.

Comment postuler à la raffinerie ?

Vous pouvez répondre à une offre ou postuler spontanément sur notre site. Nous sommes toujours ravis de faire la connaissance de personnes talentueuses.

Postulez-maintenant

Quelles sont les langues de travail ?

La langue principale est le français. L’anglais est utilisé au quotidien pour les fonctions plus spécialisées (ingénieurs, chefs de projets, services). L’allemand est requis dans certaines activités logistiques.
 

Protection de l'environnement

La raffinerie agit-t-elle pour limiter son impact sur le climat ?
 
Oui. La question climatique est au cœur de nos préoccupations. Au cours de notre histoire, et avec une intensification au cours de ces dernières années, nous avons agi afin d’améliorer concrètement la situation, tant au niveau de la raffinerie que de l’entreprise VARO.
 
Les principaux axes de notre intervention sont :
 

  • L’amélioration de l’efficacité énergétique (raffiner en générant moins de CO2)
  • L’augmentation de la part des énergies renouvelables (par exemple dans l’essence et le diesel).

 
 
Qu’a fait la raffinerie ces dernière années en faveur du climat ?
 

Voici quelques actions concrètes mises en place par la raffinerie

  • Introduction des composants renouvelables dans les carburants (Essence E5, Diesel B7)
  • Amélioration de notre efficacité énergétique grâce à l’utilisation de matériaux innovants (tubes, échangeurs de chaleur) 
  • Approvisionnement en gaz naturel permettant une économie de 25'000 tonnes de CO2 par an
  • Pose de plus de 800 m2 de panneaux solaires sur nos toits
  • Mise en service en 2019 d’une colonne de Preflash permettant d'économiser 3'000 tonnes de CO2 par an en augmentant notre flexibilité d’exploitation
  • Fourniture d’énergie thermique pour le chauffage à distance de Cornaux-Cressier (en cours de réalisation)
Quels déchets sont-ils produits par une raffinerie ?
 
  • La production de carburants et combustibles n’engendre a priori pas de rejets : 
  • Les plus lourds des hydrocarbures sont incinérés à des fins de production d’énergie
  • Le soufre et le benzène, extraits de nos produits, sont valorisés par l’industrie chimique
  • Les déchets que nous générons sont des parties usagées de nos installations (métaux, catalyseurs, plastiques), triées et recyclées dans les filières traditionnelles.

Peut-on visiter la raffinerie ?

 

  • Pour des raisons de sécurité et de ressources disponibles, seul un nombre restreint de visites est organisé. Celles-ci s’adressent à des groupes issus des localités voisines de la raffinerie. Les demandes doivent être adressées par email via le formulaire de contact.

Sécurité à la raffinerie

Vivre à proximité de la raffinerie expose-t-il à des dangers ?

Depuis notre mise en service, notre attention de tous les instants va à l’exploitation en sécurité et en fiabilité de nos installations. Pour cela, nous nous appuyons sur du personnel qualifié, nous améliorons constamment notre outil de travail et intégrons les meilleures pratiques disponibles dans notre branche. Cela concourt à limiter au plus strict minimum les risques sécurité et environnement. A noter qu’en raison des prescriptions légales OPAM (Ordonnance sur la protection des accident majeurs), les constructions comptant une concentration plus importante de personnes sont interdites à proximité de la raffinerie.

De la fumée sort des installations, est-ce dangereux ?

La raffinerie émet de manière quasi permanente des fumeroles, ce à plusieurs endroits. Il s’agit généralement de vapeur d’eau, utilisée notamment pour réchauffer des conduites. Cette vapeur s'échappe via des soupapes appelées purgeurs.

Peut-on prendre des photos à l’intérieur de la raffinerie ?

Pour des raisons de sécurité, les prises de photos ne sont pas autorisées à l’intérieur de la raffinerie. Il est possible de prendre des photos depuis l’extérieur, à partir du domaine public, ou depuis le parking, en faisant attention au trafic de véhicules. L’idéal est d’avertir la raffinerie au préalable, cela permet de dissiper tout malentendu.

Peut-on survoler la raffinerie avec un drone ?

Non, le survol du territoire de la raffinerie est interdit. D'autant plus que cela est très dangereux (le drone est un appareil non ATEX ; la raffinerie génère aussi de forts courants thermiques).

Comment réagir si l’on entend une sirène ou une alarme à la raffinerie ?

Les alarmes et sirènes audibles à la raffinerie s’adressent au personnel actif sur le site. Elles n’indiquent pas un danger qui concerne la population à l’extérieur. A noter qu’un essai technique d’alarme a lieu tous les lundis matin, à 9h30.

Je suis incommodé par des nuisances (odeurs, bruits), comment réagir ?
 
Lorsque vous êtes en présence de nuisances ou d'une situation inhabituelle, nous vous sommes très reconnaissants de nous en informer au plus vite par téléphone via notre réception au 032 758 6 111. Du personnel formé sera en mesure de donner suite à votre appel.
Le fait de nous aviser rapidement permet de corriger nos paramètres d’exploitation au plus vite. Nous vous en remercions d’avance.
 
Pourquoi une flamme brûle-t-elle constamment au sommet de la torchère ?
 
La torchère est une soupape de sécurité pour nos unités de raffinage. Elle permet de faire sortir rapidement et de brûler des gaz ou liquides en excédant dans les unités. Une raffinerie ne peut pas fonctionner sans torchère.

Peut-on visiter la raffinerie ?
Pour des raisons de sécurité et de ressources disponibles, seul un nombre restreint de visites est organisé. Celles-ci s’adressent à des groupes issus des localités voisines de la raffinerie. Les demandes doivent être adressées par email via le formulaire de contact.
 

Qu'entend-on par arrêt de maintenance?

A quoi sert un arrêt de maintenance ?
 
Un arrêt de maintenance est un arrêt temporaire de l’exploitation. Il sert à réviser les unités de raffinage, à les contrôler, à les nettoyer de manière à assurer que leur fonctionnement et leur fiabilité soient garantis pour le cycle suivant. Selon les équipements, les intervalles d’arrêt peuvent varier de 2 à 6 ans. Nous profitons de ces périodes d’arrêt pour implémenter et connecter de nouvelles unités.
 
Comment se déroule un arrêt de maintenance ?
 
Un arrêt voit généralement un afflux de très nombreux spécialistes sur notre site, venus pour quelques jours ou plusieurs semaines. Cet afflux génère la construction d’infrastructures temporaires d’accueil sur ou à proximité de notre site.
Le cœur de l’arrêt de raffinage est la période où les unités sont libres de leurs produits (gaz ou liquides). Un nombre élevé d’intervenants va conduire des activés de nettoyage, de maintenance et d’inspection des installations.
Après les interventions, des contrôles minutieux sont effectués afin de permettre un redémarrage en sécurité.
Les phases d’arrêt et de redémarrage des unités génèrent des activités plus importantes à notre torchère.
 
Pourquoi une flamme brûle-t-elle constamment au sommet de la torchère ?
 
La torchère est une soupape de sécurité pour nos unités de raffinage. Elle permet de faire sortir rapidement et de brûler des gaz ou liquides en excédant dans les unités. Une raffinerie ne peut pas fonctionner sans torchère.
 

Contact média

Dans cet espace, nous mettons à votre disposition du matériel d’illustration ou didactique (photos, schémas, liens utiles)

Nous répondons volontiers à vos questions. Merci de contacter nos responsables communication :
 
Raffinerie de Cressier 

Daniel Maerki, senior communication advisor

daniel-maerki-jpg.png
 
daniel.maerki@varoenergy.com
 
Tel : +41 (0)32 758 61 11



Société VARO 
 
Florence Lebeau, PR & Brand Manager

VARO-Florence-LeBeau.png

 florence.lebeau@varoenergy.com

Tel : +41 (0)41 747 23 16
 
 
 

Formulaire de contact

Veuillez utiliser ce formulaire de contact pour nous joindre

Vos questions

Ce site utilise des cookies pour assurer la meilleure expérience sur ce site. En savoir plus sur notre utilisation des cookies et votre vie privée dans notre déclaration de cookies.